RECENSEMENT 2018

Le recensement de la population 2018 débute ce jeudi dans 12 Communes du BlanBaCir

Dès ce 18 janvier 2018, les agents recenseurs seront à pied d’œuvre dans plusieurs communes du secteur et remettront aux habitants les imprimés nécessaires pour leur permettre de se faire recenser.

Cette année, le recensement concernera 12 communes du secteur et s’effectuera entre le 18 janvier et le 17 février. Ce recensement est diligenté par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques. Il permet de mieux connaître la population résidant en France et d’anticiper les structures à prévoir pour l’avenir. Il fournit également des statistiques sur le nombre d’habitants et leurs caractéristiques.

Les agents recenseurs qui sillonneront les communes indiquées ci-dessous, seront identifiables grâce à leur carte officielle tricolore sur laquelle figure leur photographie et la signature du maire de la commune.

Jean-Luc DEDENON, attaché statisticien à la direction régionale de l’INSEE Grand-Est, responsable du recensement sur l’arrondissement de Sarrebourg et le Blambacir (54) précise que les habitants sont invités à répondre directement par internet. C’est en effet beaucoup plus pratique, plus rapide, plus simple et plus écologique. Les questionnaires sont directement acheminés à l’Insee sans passer par la mairie ce qui représente un gain de temps important pour tous les acteurs travaillant sur le recensement. De plus le questionnaire est beaucoup plus facile à remplir car la personne recensée est guidée en fonction des réponses aux différentes questions.
Toutefois les personnes ne disposant pas d’internet pourront toujours répondre en remplissant les imprimés remis par l’agent recenseur.

Les résultats des derniers recensements de la population sont disponibles sur « www.insee.fr. On accède en quelques clics aux résultats statistiques du dernier recensement sur sa commune ou sur une autre zone.

Pour savoir quand votre commune est recensée, il suffit de consulter le site « « www.le-recensement-et-moi.fr ».

Les agents recenseurs du secteur ont été formés début janvier afin de réaliser la collecte, d’aller à la rencontre des habitants et de répondre à leurs questions. Ils sont tenus au secret professionnel et disposent d’une carte d’agent recenseur. Ils pourront conseiller ou aider les personnes pour le remplissage des imprimés ou la connexion au site du recensement.

A l’issue du recensement, les questionnaires sont retournés à l’INSEE, seule habilitée à l’exploitation des réponses. Jean-Luc Dedenon précise : « Les informations collectées servent exclusivement à produire des statistiques et ne peuvent en aucun cas donner lieu à un contrôle administratif ou fiscal. Tout manquement à ces règles expose celui qui s’en rendrait coupable à de lourdes sanctions ».

Pour que ce recensement soit un succès, il est indispensable de réserver le meilleur accueil à l’agent recenseur. Quatorze agents recenseurs sillonneront les communes recensées en 2018 dès le 18 janvier et durant 4 semaines.

Le recensement c’est simple, le recensement c’est utile, le recensement c’est sûr.